About me


À l’âge de 14 ans j’ai trouvé un shop dans une arrière-boutique qui s’appelait « Vinyl Records » tenu par Pietro Latino.

Spécialisé dans le break-beat, ragga-jungle et happycore, il venait à peine d’ouvrir que j’ai eu la primeur de découvrir un genre de musique impossible à écouter chez les disquaires des grandes surfaces.

J’ai tout de suite été absorbé par ces rythmes de batterie rapides à contretemps, qui cassaient tout ce qu’on connaissait dans la musique du moment (Dance, House, etc.) et c’est dans ce même magasin que j’ai acheté mes premiers vinyles pour commencer à mixer !

Ne possédant pas le matériel adéquat pour me lancer dans ma nouvelle aventure et sachant qu’il était difficile de trouver une personne qui te fasse suffisamment confiance pour laisser un novice mixer, c’est avec motivation que je me suis rendu au centre de jeunesse pour expliquer mon dilemme aux animateurs car je savais qu’ils avaient un local destiné à des boom’s.

L’accès étant réservé aux membres du centre, je m’y suis aussitôt inscrit pour suivre une formation avec les DJs du moment.

Cependant je me suis vite rendu compte que nous n’avions pas la même vision du mixe et que cela n’avait à l’époque rien à voir avec mon concept de DJ.

Les premières fois que j’ai commencé à mixer avec mes Vinyles les gens m’ont pris pour un extraterrestre… le break-beat n’était vraiment pas connu chez moi et cela n’avait rien à voir avec la Dance, musique très en vogue à cette période. Etant dans l’impossibilité de mixer ce que j’aimais, il a fallu que je trouve une autre solution.

Mon frère a de suite aimé le jungle, break-beat comme moi et c’est accompagné par un ami qui lui était plutôt tourné sur le genre house, trance que nous avons participé à un cours technique avec un ingénieur du son du RKC. Suite à cela, après avoir convaincu le tenancier du shop de vinyles Pietro Latino (ce qui n’a pas été une mission facile!!) nous avons eu l’accord d’organiser un vrai cours de DJ donné par celui-ci au sein du centre de jeunesse.

Les cours finis, nous nous sommes imposés en tant que DJs officiel du centre.
Nous y avons pris énormément de plaisir au début mais mon frère et moi voulions mixer du break-beat et du jungle ce qui ne plaisait pas à tout le monde.

Après plusieurs mois, nous avons animé une soirée de fin d’études basée sous le thème de la house et de la trance pour mon ami, de la jungle pour mon frère et du break-beat pour moi-même, une belle soirée en tout cas pour nous ;-D qui pouvait que nous motiver pour la suite !

A l’aide d’un groupe d’amis, nous avons monté des soirées dans les locaux des villes et villages de notre région puis par la suite une demande pour une soirée à un mini festival de notre ville Animai a été acceptée, imaginer avoir une scène immense qu’il fallait remplir à son maximum, c’était mission impossible à concevoir pour des adolescents et pourtant rien ne pouvais nous arrêter.

Etant jeunes nous devions faire nos preuves et avons mis toutes les chances de notre côté en faisant de la promo avec de magnifiques flyers.

Le jour J, quelle joie de voir une salle pleine et de recevoir les félicitations de l’organisation du festival qui nous annonçait être la soirée remportant le plus de succès !!!

Incroyable, défi réussi, nous avions réuni que des inconnus qui étaient là pour des DJs qui n’étaient absolument pas connus, à qui nous avons pu faire découvrir notre tendance musicale et nos différentes manières de mixer.

Avec mon frère, très influencés par la tendance anglaise, nous mixions installés dans le grenier de nos parents durant des heures pour nous améliorer et faire des « tapes ».

Les années passèrent, j’ai ensuite appris à mixer à mon 2ème frère et il était vraiment doué le petit !

Nous avons décidé de monter notre crew « Judgement of the Lions » composé de Sky-D, Smokinat et de moi-même Squiz. Nous étions une équipe de Lions, prêt à affronter le monde de la nuit, avec la rage de faire découvrir notre style de musique.

Une soirée mémorable a été organisée au NED de Montreux par nos soins avec la participation de Twinhookers et Paulie Walnuts en tournée européenne.

S’en ai suivi une invitation à Lucerne par le crew Jungle Raiders Recordings et avons participé au festival « Konkrete Jungle » au Club Sedel. Quel incroyable plaisir de pouvoir faire ce que nous aimions, la musique et qui plus est en famille !

Au fil du temps, chacun de nous a pris son chemin. Mais pour ma part, je n’en démords pas, je garde en moi la flamme et l’envie d’aller toujours plus loin, plus haut, pour moi et pour vous !

Aujourd’hui, je me présente à vous en tant que Squiz Lions, DJ drum’n’bass, dubstep et electroclash. Motivé et heureux de vous faire découvrir mon monde rempli de musique et de nouveautés, je vous remercie d’avance de me suivre, d’écouté mes mixes (podcast, perfect mix, etc.) car c’est grâce à vous que je me fais connaitre, vous qui me lisez et qui allez me suivre tout a long de mon aventure.

MERCI